L'art religieux

L'art religieux, ou art sacré, est une forme d'imagerie artistique d'inspiration religieuse, contenant des motifs souvent destinés à élever l'esprit vers le spirituel. L'art sacré implique des pratiques de rite et de culte, et les aspects pratiques et opérationnels de la voie de la réalisation spirituelle au sein de la tradition religieuse de l'artiste.

La Cène

L'art paléochrétien remonte près des origines du christianisme. Les plus anciennes peintures chrétiennes survivantes sont à Megiddo, et datent des alentours de l'an 70. Les plus anciennes sculptures chrétiennes sont des sarcophages datant du début du 2ème siècle. Jusqu'à l'adoption du christianisme par Constantin, l'art chrétien tire son style et une grande partie de son iconographie de l'art romain populaire, mais à partir de ce point, les grands bâtiments chrétiens construits sous le patronage impérial créent un besoin pour des versions chrétiennes de l'art d'élite et de fonctionnaires romains. Parmi ces nouvelles oeuvres, maintes mosaïques dans les églises de Rome sont les exemples les plus frappants ayant survécu jusqu'à nos jours.

Pendant le développement de l'art chrétien dans l'empire byzantin, une esthétique plus abstraite remplace le naturalisme précédemment établi dans l'art hellénistique. Ce nouveau style est hiératique, c'est-à-dire que son objectif est de transmettre une signification religieuse plutôt que de faire précisément le rendu des objets et des personnes. Le point de vue réaliste, les proportions, la lumière et la couleur sont désormais ignorés en faveur d'une simplification géométrique des formes, une perspective inverse et des conventions normalisées pour dépeindre les individus et les événements. La controverse sur l'utilisation d'images taillées, l'interprétation du deuxième commandement, et la crise de l'iconoclasme byzantin conduisent à une standardisation de l'imagerie religieuse au sein de l'orthodoxie orientale.

Art-gothique.com | Caractéristiques du mouvement